Interpellations | Communiqués | Actions | Documents de référence | Photos |

Communiqués

CHB, il est temps d’en finir

Communiqué de presse, 14 octobre 2009

Alors que le projet de l’autoroute entre Cerexhe-Heuseux et Beaufays a été officiellement « mis au frigo » pour les cinq années à venir par l’accord de gouvernement de l’« Arc-en-Ciel », ses promoteurs ne désarment pas. Dans la presse de la semaine dernière, l’ancien secrétaire général du MET, devenu pour l’heure directeur du pôle transport et logistique de Liège, affirme en toute liberté : « Nous démontrerons, avec études à la clé, qu’elle (la liaison CHB) est nécessaire. Nous ferons revenir le gouvernement à la raison, une fois les difficultés budgétaires dépassées… » M. Hambye reconnaît ainsi implicitement qu’aucune étude ne démontre à ce jour la nécessité de construire la liaison CHB. Et ceci alors que ce tronçon autoroutier fait l’objet d’une demande de permis d’urbanisme engagée par le gouvernent wallon (...)

Il est temps de supprimer la zone de réservation de l’autoroute CHB

Communiqué de presse, 19 juin 2009

Les déclarations de M. Daerden sur la RTBF, hier matin, annonçant le report sine die du projet d’autoroute entre Cerexhe-Heuseux et Beaufays, à l’Est de Liège, malgré l’écho qu’elles suscitent, ne constituent pas vraiment une surprise. Il n’échappe en effet plus à personne que la situation budgétaire calamiteuse de la Région wallonne (à quoi il faut ajouter son endettement caché, produit par les mécanismes de débudgétisation, dont on n’a pas fini de traîner le boulet) ne permettra pas d’investir dans tous les grands projets prévus par le gouvernement sortant. Bref, des choix s’imposent et l’autoroute Cerexhe-Heuseux/Beaufays ne saurait faire partie des priorités. Ceci est d’autant plus vrai que la liaison CHB n’améliorerait pas la fluidité du trafic à Liège, comme cela a été constaté par l’étude d’incidences (...)

Un sondage pour rien

Communiqué de presse, 2 mai 2009, par Frédéric Falisse, François Schreuer

Les résultats du sondage commandé par le ministre Daerden concernant l’autoroute Cerexhe-Heuseux/Beaufays, à présent connus, n’ont guère surpris que ceux qui veulent bien faire semblant de l’être. Ils confirment les préventions que nous avons exprimées dès l’annonce de ce sondage |5|. Ces résultats appellent néanmoins quelques remarques plus détaillées de notre part. 1. Le choix de l’échantillon de ce sondage semble avoir été constitué de manière partiale. Pourquoi donner tant de poids (500 sondés sur 1500, contre 700 pour l’arrondissement de Liège) aux zones péri-urbanisées de l’arrondissement de Verviers, largement sur-représentées par rapport à leur population |6| ? On voudrait faire passer pour générale l’opinion des « rurbains » qu’on ne procéderait pas autrement. Et pour cause : c’est principalement à eux (...)

Particules fines : et si on prenait des mesures de long terme ?

Communiqué de presse, 9 janvier 2009

La nuisance sanitaire majeure que représentent les particules fines et autres polluants émis par l’usage des combustibles fossiles (particulièrement le diesel) commence à être reconnue pour ce qu’elle est : la cause de milliers de décès prématurés chaque année, celle, aussi, de cas bien plus nombreux encore de maladies respiratoires, entre autres nuisances. Un grand quotidien faisait l’an dernier sa une sur la pollution qui « tue 10.000 Belges par an », rappelant que chacun d’entre nous perd plus d’un an d’espérance de vie en raison de la pollution de l’air. Cette prise de conscience qui se fait peu à peu commence à inciter le pouvoir politique à prendre certaines mesures timides pour lutter contre le phénomène : restriction de la vitesse voire, dans le cas de la région bruxelloise, circulation dite « (...)

Le « PUM » est un scandale !

Communiqué à la presse, 12 décembre 2008

Notre crainte (encore exprimée dans notre communiqué du 7 décembre) s’est donc révélée fondée : les auteurs du plan urbain de mobilité (PUM) se sont inclinés. Ainsi qu’on pouvait le craindre après la surréaliste séance du comité de pilotage du mois de septembre, ils ont cédé au diktat du pouvoir politique qui exigeait d’eux (y compris dans la presse), contre toutes les données, de plaider pour la construction de l’autoroute Cerexhe-Heuseux/Beaufays (CHB). Ce faisant, ils jettent le discrédit sur l’ensemble de leur travail, ce qui est un véritable crève-coeur tant le rôle de ce PUM aurait pu être fondamental dans la mise en place d’une politique de mobilité et d’aménagement du territoire ambitieuse, crédible, durable dans l’agglomération liégeoise, en particulier en ce qui concerne le transport en commun. Le (...)

C’est le moment d’enterrer définitivement CHB

Communiqué à la presse, 7 décembre 2008

La semaine écoulée a vu se produire deux événements majeurs concernant la mobilité dans l’agglomération liégeoise. Primo, l’information qui se chuchotait depuis plusieurs mois est maintenant publique |3| : le gouvernement wallon ne délivrera pas le permis d’urbanisme de la « liaison » Cerexhe-Heuseux/Beaufays avant la fin de la législature régionale — voici donc certaines déclarations matamoresques ramenées à de justes proportions. Secundo, le gouvernement de la Région wallonne annonce son intention ferme — « irrévocable », dit-il — d’implanter une ligne de tram entre Seraing et Herstal, et voilà que commence à prendre forme un désir très largement partagé par les habitants et usagers de la ville. Ces deux décisions doivent être saluées. Du moins devront-elles l’être s’il s’avère qu’elles sont le signe d’une (...)

Les auteurs du PUM doivent pouvoir travailler en toute indépendance

Communiqué à la presse, 24 septembre 2008

Le collectif « Stop CHB » pour un moratoire sur l’autoroute CHB s’inquiète des pressions actuellement faites par certains responsables politiques locaux sur l’équipe scientifique qui réalise le Plan urbain de mobilité (PUM). Il est essentiel que les bureaux d’études chargés du PUM puissent aller en toute indépendance au bout de leur mission, laquelle consiste à faire une évaluation globale des enjeux de mobilité dans l’agglomération liégeoise, sous différentes hypothèses. En particulier, comme cela a été précisé à de nombreuses reprises, le PUM a à envisager des scénarios de mobilité avec et sans l’autoroute Cerexhe-Heuseux/Beaufays, mais aussi des scénarios intermédiaires (simple route à deux bandes épousant le relief, liaison limitée au segment E-40-Fléron avec échange intermodal à Fléron, etc) — des scénarios (...)

Quel tram pour Liège ?

Conférence de presse d'urbAgora, 22 juillet 2008

PDF - 1.3 Mo

L’association urbAgora, née à la suite de la pétition « Oui au tram ! Non à l’autoroute ! », a rendu public aujourd’hui un premier état des lieux de sa réflexion concernant la construction d’un tram liégeois. Vous pouvez télécharger le dossier de presse en cliquant sur l’icône ci-contre.

Plus d’info sur le site d’urbAgora.

À Soumagne, la conférence des bourgmestres vole en éclats

Communiqué de presse, 26 juin 2008

Le collège des bourgmestre et échevins de la commune de Soumagne s’est prononcé ce lundi 23 juin en faveur de l’implantation, sur son territoire, d’un important complexe commercial — et ceci contre les avis, notamment, de la Commission socio-économique nationale de la distribution ou des communes de Liège, Fléron, Herve et Verviers. Ce projet est directement lié à la présence escomptée du projet d’autoroute entre Cerexhe-Heuseux et Beaufays (CHB) qui devrait par ailleurs détourner 60 à 70% des véhicules de la N3 à Soumagne. Cela n’a pas échappé à Charles Janssens, le député-bourgmestre de Soumagne, qui en refait son affaire : après avoir défendu le projet CHB pour le soulagement du trafic de la N3 à Soumagne au profit de la qualité de vie de ses habitants, il déclare aujourd’hui à La Meuse que les clients (...)

Baroud d’honneur des bétonneurs ?

Communiqué à la presse, 28 mai 2008

La raison serait-elle en train de prendre le dessus dans le dossier « Cerexhe-Heuseux/Beaufays » ? Les signaux positifs se multiplient en tout cas pour alimenter l’hypothèse — que nous n’évoquons cependant ici qu’avec la plus extrême prudence. Après les déclarations du ministre Antoine le mois dernier — selon lequel « Liège a nettement plus besoin d’un bon transport en commun que d’un nouveau tronçon autoroutier » |6| —, celles, encore plus nettes, du ministre Lutgen incitent à l’optimisme. Invité sur les ondes radio de la RTBF le 22 mai |7|, il précise d’abord sur le fait que, concernant CHB, « la décision n’est pas définitive », expliquant que « l’étude d’incidence doit être revue en fonction des éléments [donnés par l’Europe] ». Il insiste : « En termes de priorités politiques, entre le tram à Liège et la (...)

Quel avenir pour la liaison CHB après l’avis motivé de la Commission européenne ?

Conférence de presse du Groupement CHB asbl, 22 mai 2008

Une conférence de presse du Groupement CHB asbl s’est tenue ce jeudi 22 mai à la maison de la presse de Liège, en présence de Maître Louis Dehin, avocat, sur le thème : « Quel avenir pour la liaison CHB après l’avis motivé de la Commission européenne ? ». L’occasion de faire le point sur les différents recours judiciaires contre l’autoroute CHB mais également de réagir aux déclarations de M. Daerden faites dans le journal Le Soir. Le Groupement CHB a voulu faire le point sur l’avenir du projet CHB après l’avis motivé de la Commission européenne qui considère que le tracé de la liaison CHB n’a pas été inscrit valablement par la Région wallonne au Plan de secteur de Liège, car (pour pouvoir s’octroyer un « permis rapide ») celle-ci a évité d’effectuer l’étude stratégique d’impact nécessaire pour ce projet en (...)

« Coup de frein autoroutier »

Communiqué de presse du Groupement CHB asbl, 13 avril 2008

L’article du Soir de ce samedi, « Coup de frein autorourier », annonce que la Commission européenne considère comme illégale la procédure mise en œuvre par le Gouvernement wallon pour la réalisation de la liaison autoroutière entre Cerexhe-Heuseux et Beaufays, et qu’elle est sur le point de porter cette affaire devant la Cour de justice européenne. Ce blâme de l’Europe, qui pourrait se transformer en sanction, envers la Région wallonne, est la conséquence logique de la gestion du dossier CHB par l’actuel Gouverment wallon, à travers les avals systématiques qu’il a donnés depuis plusieurs années aux mutiples « aménagements » législatifs et dispositions « particulières », pour réaliser coûte que coûte le projet CHB (avec un niveau actuel de budget de 400 millions d’euros !). Le Groupement CHB ne se réjouit (...)

Quand M. De Lamotte se met le doigt dans l’oeil

Communiqué à la presse, 9 avril 2008

Dans la Gazette de Liège de ce mercredi, on peut lire « la phrase » du jour, attribuée à Michel de Lamotte, député wallon et conseiller communal à Liège (CDH) : « La liaison CHB, dernier maillon d’un ring autoroutier liégeois, permettra le désengorgement de Rocourt, dans la partie la plus chargée du tronçon ring nord. » On ne polémiquera pas ici sur le caractère plus ou moins « NIMBY » de cette déclaration (qui cherche pourtant à déplacer une nuisance plus qu’à la réduire), laissant à d’autres ce genre d’invectives. Et l’on se contentera de remarquer que ceci serait bel et beau... si seulement c’était exact. Mais ce ne l’est pas, ainsi que le démontre l’étude d’incidence du projet |5|, admise, jusqu’à nouvel ordre, par tous les acteurs du dossier comme un document fiable. En effet, l’hypothétique « ring » (...)

Ouverture de la ligne 28 : réaction des étudiants de l’ULg

Communiqué de la fédération des étudiants de l'ULg, 8 avril 2008

Une nouvelle ligne de bus — qui portera le numéro 28 — va être ouverte d’ici peu dans la région liégeoise, ont annoncé les TEC. Elle reliera Fléron au Sart-Tilman via Chaudfontaine, Beaufays et Tilff (lire l’article du journal Le Soir ou regarder le reportage de RTC). La fédération des étudiants de l’université de Liège a réagi ce jour à cette annonce. Nouvelle ligne de bus vers le Sart-Tilman : réaction de la Fédé La Fédération des Étudiants de l’ULg a pris connaissance de l’ouverture prochaine d’une nouvelle ligne de bus numérotée 28, reliant directement Fléron, Chaudfontaine, Beaufays et Tilff au campus universitaire du Sart-Tilman. Nous nous réjouissons de la concrétisation de ce projet évoqué depuis plusieurs années. Cet investissement permet de prévoir un léger soulagement des lignes 48 et 58 desservant (...)

Invitation à découvrir les sites naturels menacés par l’autoroute CHB

Communiqué à la presse, 31 mars 2008

En juin 2007, ignorant semble-t-il que les lieux étaient destinés à céder la place au bitume, le magazine Touring Explorer — édité par l’un des principaux lobby automobiles du pays — consacrait trois pages à un « Safari au pays des vaches » sur les hauteurs de Chaudfontaine. « On pourrait se croire en Afrique. Les sources de Chaudfontaine jouxtent en effet une région naturelle que l’on imaginerait plus volontiers au Kenya » écrivait l’auteur de ce papier. Et, en effet, la zone sur laquelle la région wallonne s’apprête à construire l’autoroute Cerexhe-Heuseux/Beaufays (CHB) est exceptionnelle. On y trouve notamment des pelouses calaminaires classées Natura 2000. La beauté du paysage est époustouflante. Avant que ces lieux magnifiques — qui constituent par ailleurs l’un des derniers poumons verts de (...)

Motion du conseil communal de Liège sur CHB : une précipitation qui pose question

Communiqué à la presse, 19 mars 2008

Le conseil communal de Liège s’est prononcé ce mardi soir en faveur d’une motion de soutien à la construction de l’autoroute Cerexhe-Heuseux/Beaufays (CHB). Le promoteur de cette motion, M. Grafé, explique que c’est sans plus attendre qu’il souhaite que le ministre wallon André Antoine (transports) signe le permis d’urbanisme de l’autoroute et tout aussi rapidement que le collègue du précédent, Michel Daerden (équipement), signe les adjudications et fasse démarrer les travaux, de sorte que la décision soit ni plus ni moins qu’irréversible avant la fin de la législature. De toute évidence, les promoteurs de CHB redoutent aujourd’hui la tenue d’un débat sérieux sur la mobilité en région liégeoise et feront tout pour l’éviter. À cet égard, on peut se demander si le vote de cette motion n’est pas, avant toute (...)

Publication des arrêtés d’expropriation pour le projet CHB

Communiqué de presse du Groupement CHB asbl, 22 janvier 2008

L’ensemble des arrêtés d’expropriation pour le projet CHB ont été publiés au Moniteur Belge du 31 décembre 2007, date peu propice à la lecture des textes officiels qui semble en avoir occulté la nouvelle. Pourtant leur signature par M. Daerden, Ministre du Budget, des Finances, de l’Equipement et du Patrimoine, remonte au mois de mai dernier, respectivement le 24 mai 2007 pour la commune de Fléron, et le 29 mai 2007 pour les autres communes (Soumagne, Trooz, Chaudfontaine et Sprimont). Bien que sept mois se soient écoulés entre la signature ministérielle et la parution au Moniteur, c’est la procédure dérogatoire d’extrême urgence qui a été choisie. Contrairement à la procédure normale qui se déroule devant le Tribunal de Première Instance, la procédure d’extrême urgence se déroule devant la Justice de (...)

« L’état des routes est déplorable »,...
le ministre Daerden aussi

Communiqué à la presse, 18 janvier 2008

Le ministre wallon des infrastructures, Michel Daerden, était fort présent ces derniers jours dans les médias (mercredi soir sur BelRTL, ce matin l’invité sur les ondes radio de la RTBF) pour parler du réseau routier wallon. Cela a surtout été l’occasion pour lui d’émettre un important dégagement de fumée obscurcissant sérieusement le débat. Il n’est par conséquent pas inutile de rappeler les éléments suivants. 1. Le paradoxe routier wallon. Il apparaît désormais clairement — ce n’est plus contesté depuis que la cour des comptes a publié un rapport sur le sujet — que la région wallonne est incapable d’entretenir correctement son réseau routier. Elle veut pourtant l’agrandir. Et d’urgence s’il-vous-plaît ! 2. Sofico : on débudgétise encore et toujours. Pour se sortir — péniblement — de cette situation gênante, (...)

« Quelle métropole européenne n’a pas de ring ? »

Communiqué à la presse, 21 décembre 2007

Remise de la pétition « Oui au tram ! Non à l’autoroute ! » au gouvernement wallon. Alors que les micro-particules émises par les moteurs diesel (notamment) commencent à faire les gros titres et à être reconnues comme la menace sanitaire majeure qu’elles sont ; alors que la pauvreté est en pleine résurgence en Belgique ; la génération des bétonneurs persiste et signe. Indifférents à notre santé, à notre avenir, aux possibilités de mobilité des couches populaires qui n’auront bientôt plus la possibilité d’acheter du pétrole,... MM. Daerden, Grafé et consorts sont bien décidés à construire une autoroute de plus, sont bien décidés à accélérer encore dans la fuite en avant du tout-à-la-voiture. Quoi qu’il en coûte. Mais leurs effets de manche rhétoriques ne portent plus guère. « Quelle métropole européenne n’a pas de (...)

Les étudiants liégeois pour le tram et contre l’autoroute

La Fédération des Étudiants de l’ULg, organisation représentative des étudiants de l’Université de Liège, vient de prendre position en faveur d’un investissement conséquent dans les transports en commun dans l’agglomération liégeoise et au retrait du projet d’autoroute « Cerexhe-Heuseux – Beaufays ». Voici le communiqué que l’organisation étudiante a publié ce mercredi 19 décembre. Réunie en assemblée générale ce mardi 18 décembre, la Fédé a décidé de rejoindre les signataires de la pétition « Oui au tram ! Non à l’autoroute ! ». Quotidiennement, les étudiants de l’Université de Liège subissent les effets d’un réseau de transports en commun mal adapté à leurs attentes. Bus bondés et trop lents, manque d’aménagements urbains, ... Autant de problèmes face auxquels les moins favorisés d’entre-nous ne peuvent répondre que (...)

C’est l’avenir de Liège qui est en jeu

Conférence de presse, 12 décembre 2007

Notre collectif a organisé ce mercredi 12 décembre une conférence de presse pour annoncer la manifestation de ce dimanche 16 décembre, faire le point sur le dossier CHB à l’approche d’une échéance importante, montrer que des alternatives sont possibles réclamer un changement d’orientation dans la politique de mobilité en Wallonie.

Vous pouvez télécharger le document qui a été remis aux journalistes :

PDF - 89.2 ko

Quelques échos dans les médias :

CHB : quel impact sur le trafic à Tilff ?

Communiqué du collectif Quel pont pour Tilff ?, 11 décembre 2007

« Pour Noël, le gouvernement wallon s’apprête à déposer un énorme cadeau dans nos petits souliers. Un truc neuf ? Non, vieux de presque un demi-siècle. Pas trop crade ? De luxe au contraire : 400 millions d’euros. Au moment de la conférence de Bali sur le changement climatique, ça a à voir avec le climat ? Mais oui ! Et c’est... ? Un permis de construire. Des canaux, des voies ferrées, des trams ? Non. Une nouvelle autoroute. » |5| En quoi le Collectif Quel Pont pour Tilff ? aurait-il à se préoccuper de ce projet de liaison CHB ? D’une part cette autoroute aurait un impact direct sur la mobilité à Tilff et dans toute la commune d’Esneux. D’autre part, ce projet a de nombreux points communs avec les projets de Rocade que certains voudraient voir aboutir à Tilff, notamment en termes de coût, de nuisance (...)

Liaison CHB : la course continue

Communiqué du Groupement CHB asbl, 28 août 2007

À l’issue de l’enquête publique (EP), la presse a diffusé ces derniers jours le nombre approximatif de réclamants, près de 1300 pour les 5 communes concernées. Suivant la procédure légale, des réunions de concertation se tiendront entre les représentants des réclamants (5 personnes (!) par commune à désigner entre les réclamants), ceux des communes (5 personnes) et ceux du MET (5 personnes). Ces réunions se tiendront les 3/9 (Soumagne), 4/9 (Fléron), 5/9 (Trooz) et 13/9 (Chaudfontaine). Des réunions préalables pour la désignation des 5 représentants des réclamants sont prévues le 31 août à Fléron et à Soumagne, le 3/9 à Trooz et le 5/9 à Chaudfontaine. Le Groupement CHB tâchera de prendre part à ces réunions en tant que réclamant. Suite à ces réunions de concertation, les réclamations seront transmises par les (...)