Interpellations | Communiqués | Actions | Documents de référence | Photos |

Documents de référence

« À la croisée des routes », travail de fin d’études de Nicolas Deriez

PDF - 1.2 Mo

Nous sommes heureux de rendre disponible sur ce site le travail de fin d’études que vient de rendre Nicolas Deriez, gradué en écologie sociale de l’Ecole ouvrière supérieure (Haute école libre de Bruxelles Ilya Prigogine). Ce travail est consacré à la liaison autoroutière Cerexhe-Heuseux/Beaufays.

Quizz : connaissez-vous les dessous de l’affaire CHB ?

[titre]Connaissez-vous les arcanes du projet de construction de l’autoroute Cerexhe-Heuseux/Beaufays ? [qcm] Q 1. Selon le dernier rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), de combien de % doit-on réduire les émissions de CO2 d’ici 2050 si l’on veut limiter le réchauffement global de la planète en deçà de 2 degrés d’ici 2100, seuil entériné par l’Union européenne ? P1 de 15 à 30 %|50 à 85% de réduction seront nécessaire à limiter la casse. Cela correspond à une réduction de 5 % par an. Aujourd’hui, malgré les efforts déjà réalisés, les émissions continuent d’augmenter de 2 % par an. P2 de 30 à 50 %|50 à 85% de réduction seront nécessaire à limiter la casse. Cela correspond à une réduction de 5 % par an. Aujourd’hui, malgré les efforts déjà réalisés, les émissions (...)

CHB, projet antédiluvien

Article paru dans la revue POLITIQUE, dans le cadre d'un dossier sur l'aménagement du territoire, juin 2008, par Caroline Lamarche

Les autorités wallonnes s’apprêtent à construire un nouveau tronçon autoroutier à l’Est de Liège, entre Cerexhe-Heuseux et Beaufays (CHB). Vilipendé de toutes parts, ce projet est devenu le symbole d’une politique de mobilité dépassée. Mais les leaders wallons s’obstinent. Quelles bonnes raisons peut-on invoquer pour construire une nouvelle autoroute dans un pays qui a la plus forte densité d’infrastructures routières au monde ? Sans nul doute, s’il faut en croire les ingénieurs du Ministère de l’Equipement et des Transports, « CHB » sera le plus spectaculaire de nos menus autoroutiers ! Pour 12,5 km de béton, vous aurez six échangeurs et trois viaducs posés au milieu d’une zone Natura 2000 et de sites naturels uniques, véritable poumon vert à 10km seulement de Liège. Et autour de ce morceau de choix ? Des (...)

Citations extraites du rapport de l’étude d’incidences sur l’environnement (EIE) du projet de liaison autoroutière CHB

Une lecture complète de l’étude d’incidences sur l’environnement (EIE) du projet de la liaison autoroutière CHB (ou A 605) révèle une multitude de raisons de ne pas accorder le permis d’urbanisme au demandeur du projet et à tout le moins d’aller vers un moratoire. Ces points apparaissent clairement au lecteur persévérant de ce document de plus de 900 pages et des 50 pages de réponses du demandeur aux 259 recommandations issues de cette étude. Le texte en italiques est repris texto de l’étude d’incidences (avec référence des pages de cette étude). Nos (brefs) commentaires sont en caractères romains. La nature et la paysage Les extraits ci-dessous se passent de commentaires sur les conséquences désastreuses du projet au niveau de la nature et du paysage, ce qui a été confirmé par le CWEDD (Conseil Wallon (...)

Quelques objections fréquentes

Vous hésitez à nous rejoindre ? Voici quelques questions qui nous sont régulièrement posées,... et quelques réponses. Avec cette autoroute, on va achever le « ring » de Liège ? Faux. En fait, avec la construction de CHB (en rouge sur la carte ci-dessous), on entamerait au contraire la construction d’un ring qui, pour être achevé, demanderait la construction d’un tronçon terriblement destructeur entre Beaufays et Boncelles, au-dessus de Tilff, et la mise en autoroute du tronçon Boncelles-Ougrée-Seraing (en bleu). Quant à l’A602 (tunnel sous Cointe), elle ne peut en effet pas être considérée comme un ring dans la mesure où, loin de préserver le centre de la circulation automobile, ce tronçon est devenu la principale voie de pénétration dans la ville. Le tunnel de Cointe sera bientôt saturé si l’on ne (...)

Avis du CWEDD

PDF - 46.6 ko

Le Conseil wallon de l’environnement pour le développement durable (CWEDD) est un organe consultatif qui regroupe différents acteurs de la société. Par ses avis, il conseille les autorités publiques en matière d’environnement dans le cadre du développement durable. Voici l’avis qu’il a rendu concernant le projet d’autoroute Cerexhe-Heuseux/Beaufays.

Source : cwedd.be.

Liaison autoroutière Cerexhe-Heuseux – Beaufays (E40/E25) : la liaison de trop ?

Résumé de l’argumentaire publié à l’occasion de la conférence de presse tenue à Trooz du 4 décembre 2001,

PDF - 28.4 ko