Interpellations | Communiqués | Actions | Documents de référence | Photos |

Archives : février 2008

Conférence : Pour une mobilité durable, les enjeux à long terme des choix de mobilité

Le collectif pour un moratoire sur l’autoroute Cerexhe-Heuseux/ Beaufays (CHB) vous invite à une conférence sur le thème des enjeux à long terme des choix de mobilité. Alors que des investissements importants en matière de mobilité seront vraisemblablement décidés à brève échéance dans la région liégeoise, force est de constater que, de leur propre aveu |2|, seul le court terme dicte leur marche aux responsables wallons. En particulier le développement du réseau routier ne semble pas connaître de limites tandis que le réseau de transports en commun demeure le parent pauvre des politiques publiques. Pour en débattre : Michel Wautelet, Professeur à l’Université de Mons-Hainaut et porte-parole de l’Association pour l’étude du Pic pétrolier (ASPO), parlera des enjeux énergétiques Pierre Ozer, chercheur (...)

Les étudiants liégeois ont besoin d’une autre mobilité !

Article paru dans Le P'tit Torê (journal des étudiants de l'ULg), février 2008, par Thomas Lesuisse

La Région Wallonne s’apprête à investir 400 millions d’euros HTVA avant adjudications (soit probablement le double ou plus in fine) dans une nouvelle autoroute entre Cerexhe et Beaufays. Voilà un choix politique surprenant à l’heure où l’urgence environnementale est proclamée et que le pétrole atteint des prix records. C’est aussi une perspective préoccupante pour la mobilité urbaine à Liège, qui souffre des insuffisances de son réseau de transports en commun. Depuis quelques temps, un collectif s’est constitué pour empêcher la mise en oeuvre de ce projet et réclamer un changement de priorités en matière de mobilité à Liège. La Fédé a décidé de joindre ses forces à ce mouvement afin de faire valoir la position des étudiants de l’ULg dans ce dossier. Des bus bondés et paralysés dans le trafic, des correspondances (...)

Citations extraites du rapport de l’étude d’incidences sur l’environnement (EIE) du projet de liaison autoroutière CHB

Une lecture complète de l’étude d’incidences sur l’environnement (EIE) du projet de la liaison autoroutière CHB (ou A 605) révèle une multitude de raisons de ne pas accorder le permis d’urbanisme au demandeur du projet et à tout le moins d’aller vers un moratoire. Ces points apparaissent clairement au lecteur persévérant de ce document de plus de 900 pages et des 50 pages de réponses du demandeur aux 259 recommandations issues de cette étude. Le texte en italiques est repris texto de l’étude d’incidences (avec référence des pages de cette étude). Nos (brefs) commentaires sont en caractères romains. La nature et la paysage Les extraits ci-dessous se passent de commentaires sur les conséquences désastreuses du projet au niveau de la nature et du paysage, ce qui a été confirmé par le CWEDD (Conseil Wallon (...)