Interpellations | Communiqués | Actions | Documents de référence | Photos |

Archives : avril 2008

« Coup de frein autoroutier »

Communiqué de presse du Groupement CHB asbl, 13 avril 2008

L’article du Soir de ce samedi, « Coup de frein autorourier », annonce que la Commission européenne considère comme illégale la procédure mise en œuvre par le Gouvernement wallon pour la réalisation de la liaison autoroutière entre Cerexhe-Heuseux et Beaufays, et qu’elle est sur le point de porter cette affaire devant la Cour de justice européenne. Ce blâme de l’Europe, qui pourrait se transformer en sanction, envers la Région wallonne, est la conséquence logique de la gestion du dossier CHB par l’actuel Gouverment wallon, à travers les avals systématiques qu’il a donnés depuis plusieurs années aux mutiples « aménagements » législatifs et dispositions « particulières », pour réaliser coûte que coûte le projet CHB (avec un niveau actuel de budget de 400 millions d’euros !). Le Groupement CHB ne se réjouit (...)

Quand M. De Lamotte se met le doigt dans l’oeil

Communiqué à la presse, 9 avril 2008

Dans la Gazette de Liège de ce mercredi, on peut lire « la phrase » du jour, attribuée à Michel de Lamotte, député wallon et conseiller communal à Liège (CDH) : « La liaison CHB, dernier maillon d’un ring autoroutier liégeois, permettra le désengorgement de Rocourt, dans la partie la plus chargée du tronçon ring nord. » On ne polémiquera pas ici sur le caractère plus ou moins « NIMBY » de cette déclaration (qui cherche pourtant à déplacer une nuisance plus qu’à la réduire), laissant à d’autres ce genre d’invectives. Et l’on se contentera de remarquer que ceci serait bel et beau... si seulement c’était exact. Mais ce ne l’est pas, ainsi que le démontre l’étude d’incidence du projet |5|, admise, jusqu’à nouvel ordre, par tous les acteurs du dossier comme un document fiable. En effet, l’hypothétique « ring » (...)

Ouverture de la ligne 28 : réaction des étudiants de l’ULg

Communiqué de la fédération des étudiants de l'ULg, 8 avril 2008

Une nouvelle ligne de bus — qui portera le numéro 28 — va être ouverte d’ici peu dans la région liégeoise, ont annoncé les TEC. Elle reliera Fléron au Sart-Tilman via Chaudfontaine, Beaufays et Tilff (lire l’article du journal Le Soir ou regarder le reportage de RTC). La fédération des étudiants de l’université de Liège a réagi ce jour à cette annonce. Nouvelle ligne de bus vers le Sart-Tilman : réaction de la Fédé La Fédération des Étudiants de l’ULg a pris connaissance de l’ouverture prochaine d’une nouvelle ligne de bus numérotée 28, reliant directement Fléron, Chaudfontaine, Beaufays et Tilff au campus universitaire du Sart-Tilman. Nous nous réjouissons de la concrétisation de ce projet évoqué depuis plusieurs années. Cet investissement permet de prévoir un léger soulagement des lignes 48 et 58 desservant (...)

Photos de la balade du 6 avril à Ninane

Malgré des prévisions météo qui annonçaient rien moins que de la neige fondante, 166 personnes étaient présentes ce dimanche 6 avril avril pour découvrir une partie des sites naturels menacés par la liaison autoroutière Cerexhe-Heuseux/Beaufays. Même si l’objectif du jour n’était pas de se compter, cette affluence inattendue nous laisse penser que l’audience du mouvement contre l’autoroute est en progression.

Voici quelques photos de cette balade — qui s’est finalement déroulée sous un ciel plutôt clément, comme quoi la météo... D’autres photos se trouvent ici et ici.

Prochain rendez-vous le dimanche 4 mai à Liège.

Lettre ouverte de Greenpeace au ministre André Antoine

18 mars 2008, par Marc-Olivier Herman

Bruxelles, le 18 mars 2008 Monsieur le Ministre, Nous nous adressons à vous de manière urgente, étant informés de l’octroi imminent du permis de construire de l’autoroute dite CHB, une nouvelle liaison autoroutière entre Cerexhe-Heuseux et Beaufays. Ce dossier n’est pas neuf. On en parlait déjà il y a trente ans, argument trop souvent renvoyé aux opposants au projet. Depuis, la donne planétaire a changé. La survie de la planète est menacée, les scientifiques nous prédisent un avenir dépassant les prévisions les plus sombres, l’Union Européenne invite les pays-membres à prendre des mesures urgentes, le pic pétrolier est en vue. Voilà le moment que choisit la Région Wallonne pour concrétiser l’autoroute CHB. L’utilité même de CHB est sujette à controverse. L’étude d’incidences n’a fait que confirmer les (...)