Interpellations | Communiqués | Actions | Documents de référence | Photos |

Transports en commun

C’est le moment d’enterrer définitivement CHB

Communiqué à la presse, 7 décembre 2008

La semaine écoulée a vu se produire deux événements majeurs concernant la mobilité dans l’agglomération liégeoise. Primo, l’information qui se chuchotait depuis plusieurs mois est maintenant publique |3| : le gouvernement wallon ne délivrera pas le permis d’urbanisme de la « liaison » Cerexhe-Heuseux/Beaufays avant la fin de la législature régionale — voici donc certaines déclarations matamoresques ramenées à de justes proportions. Secundo, le gouvernement de la Région wallonne annonce son intention ferme — « irrévocable », dit-il — d’implanter une ligne de tram entre Seraing et Herstal, et voilà que commence à prendre forme un désir très largement partagé par les habitants et usagers de la ville. Ces deux décisions doivent être saluées. Du moins devront-elles l’être s’il s’avère qu’elles sont le signe d’une (...)

CHB, projet antédiluvien

Article paru dans la revue POLITIQUE, dans le cadre d'un dossier sur l'aménagement du territoire, juin 2008, par Caroline Lamarche

Les autorités wallonnes s’apprêtent à construire un nouveau tronçon autoroutier à l’Est de Liège, entre Cerexhe-Heuseux et Beaufays (CHB). Vilipendé de toutes parts, ce projet est devenu le symbole d’une politique de mobilité dépassée. Mais les leaders wallons s’obstinent. Quelles bonnes raisons peut-on invoquer pour construire une nouvelle autoroute dans un pays qui a la plus forte densité d’infrastructures routières au monde ? Sans nul doute, s’il faut en croire les ingénieurs du Ministère de l’Equipement et des Transports, « CHB » sera le plus spectaculaire de nos menus autoroutiers ! Pour 12,5 km de béton, vous aurez six échangeurs et trois viaducs posés au milieu d’une zone Natura 2000 et de sites naturels uniques, véritable poumon vert à 10km seulement de Liège. Et autour de ce morceau de choix ? Des (...)

Ouverture de la ligne 28 : réaction des étudiants de l’ULg

Communiqué de la fédération des étudiants de l'ULg, 8 avril 2008

Une nouvelle ligne de bus — qui portera le numéro 28 — va être ouverte d’ici peu dans la région liégeoise, ont annoncé les TEC. Elle reliera Fléron au Sart-Tilman via Chaudfontaine, Beaufays et Tilff (lire l’article du journal Le Soir ou regarder le reportage de RTC). La fédération des étudiants de l’université de Liège a réagi ce jour à cette annonce. Nouvelle ligne de bus vers le Sart-Tilman : réaction de la Fédé La Fédération des Étudiants de l’ULg a pris connaissance de l’ouverture prochaine d’une nouvelle ligne de bus numérotée 28, reliant directement Fléron, Chaudfontaine, Beaufays et Tilff au campus universitaire du Sart-Tilman. Nous nous réjouissons de la concrétisation de ce projet évoqué depuis plusieurs années. Cet investissement permet de prévoir un léger soulagement des lignes 48 et 58 desservant (...)

Conférence : Pour une mobilité durable, les enjeux à long terme des choix de mobilité

Le collectif pour un moratoire sur l’autoroute Cerexhe-Heuseux/ Beaufays (CHB) vous invite à une conférence sur le thème des enjeux à long terme des choix de mobilité. Alors que des investissements importants en matière de mobilité seront vraisemblablement décidés à brève échéance dans la région liégeoise, force est de constater que, de leur propre aveu |2|, seul le court terme dicte leur marche aux responsables wallons. En particulier le développement du réseau routier ne semble pas connaître de limites tandis que le réseau de transports en commun demeure le parent pauvre des politiques publiques. Pour en débattre : Michel Wautelet, Professeur à l’Université de Mons-Hainaut et porte-parole de l’Association pour l’étude du Pic pétrolier (ASPO), parlera des enjeux énergétiques Pierre Ozer, chercheur (...)

Les étudiants liégeois ont besoin d’une autre mobilité !

Article paru dans Le P'tit Torê (journal des étudiants de l'ULg), février 2008, par Thomas Lesuisse

La Région Wallonne s’apprête à investir 400 millions d’euros HTVA avant adjudications (soit probablement le double ou plus in fine) dans une nouvelle autoroute entre Cerexhe et Beaufays. Voilà un choix politique surprenant à l’heure où l’urgence environnementale est proclamée et que le pétrole atteint des prix records. C’est aussi une perspective préoccupante pour la mobilité urbaine à Liège, qui souffre des insuffisances de son réseau de transports en commun. Depuis quelques temps, un collectif s’est constitué pour empêcher la mise en oeuvre de ce projet et réclamer un changement de priorités en matière de mobilité à Liège. La Fédé a décidé de joindre ses forces à ce mouvement afin de faire valoir la position des étudiants de l’ULg dans ce dossier. Des bus bondés et paralysés dans le trafic, des correspondances (...)

Les étudiants liégeois pour le tram et contre l’autoroute

La Fédération des Étudiants de l’ULg, organisation représentative des étudiants de l’Université de Liège, vient de prendre position en faveur d’un investissement conséquent dans les transports en commun dans l’agglomération liégeoise et au retrait du projet d’autoroute « Cerexhe-Heuseux – Beaufays ». Voici le communiqué que l’organisation étudiante a publié ce mercredi 19 décembre. Réunie en assemblée générale ce mardi 18 décembre, la Fédé a décidé de rejoindre les signataires de la pétition « Oui au tram ! Non à l’autoroute ! ». Quotidiennement, les étudiants de l’Université de Liège subissent les effets d’un réseau de transports en commun mal adapté à leurs attentes. Bus bondés et trop lents, manque d’aménagements urbains, ... Autant de problèmes face auxquels les moins favorisés d’entre-nous ne peuvent répondre que (...)

Lettre ouverte à Monsieur Willy Demeyer, Bourgmestre de Liège

16 décembre 2007, par Francis Leboutte, Jean Rossinfosse, François Schreuer, Paul Van Damme, Jean-Marc Erniquin, Frédéric Falisse, André Moulin

Liège, le 16 décembre 2007 Monsieur le Bourgmestre, Au moment où Liège est à la fête autour de son marché de Noël, nous nous préparons, avec votre autorisation, à manifester dans les rues de votre ville « pour le tram » et « contre l’autoroute ». Car comme vous le savez, la signature du permis d’urbanisme de la liaison CHB est programmée pour bientôt. Ce projet suscite de nombreuses réserves quant à ses conséquences, et ce depuis plusieurs années. Il est cependant loin d’être « fait » si l’on compte qu’à peine 1% du budget prévu de 400 millions d’euros a été dépensé à ce jour (en études). La récente Etude d’Incidences sur l’Environnement de la liaison CHB (Bureau Pissart et Cie, mai 2007) a confirmé la médiocre efficacité de CHB au niveau de la mobilité (en principe sa raison d’être). Les effets annoncés depuis des (...)

C’est l’avenir de Liège qui est en jeu

Conférence de presse, 12 décembre 2007

Notre collectif a organisé ce mercredi 12 décembre une conférence de presse pour annoncer la manifestation de ce dimanche 16 décembre, faire le point sur le dossier CHB à l’approche d’une échéance importante, montrer que des alternatives sont possibles réclamer un changement d’orientation dans la politique de mobilité en Wallonie.

Vous pouvez télécharger le document qui a été remis aux journalistes :

PDF - 89.2 ko

Quelques échos dans les médias :

Liaison autoroutière « CHB » : la Wallonie s’empêtre dans des choix dépassés

Carte blanche parue dans le journal Le Soir, 6 décembre 2007, par Jean-Pascal van Ypersele, Jean-Luc Outers, Jacques Teller, Pierre Leprince, Pierre Ozer, André Ruwet, Caroline Lamarche, Jean-Pierre Pécasse

Magnétique, l’affiche mobilisatrice pour la marche « Ensemble pour le climat et la solidarité » de ce 8 décembre à Bruxelles, ces humains nus convergeant vers notre planète à protéger. Superbe symbole qui ne doit pas nous faire oublier l’avertissement placé en tête d’affiche : « Ça commence ici ». « Ici », on nous le répète, c’est ma maison où je peux fermer le robinet, visser des ampoules économiques, baisser le chauffage, placer du double vitrage. Mais il y a un autre « ici » : notre beau coin d’Europe, nos villes et nos campagnes. Et là, pour Noël, le gouvernement wallon s’apprête à déposer un énorme cadeau dans nos petits souliers. Un truc neuf ? Non, vieux de presque un demi-siècle. Pas trop crade ? De luxe au contraire : 400 millions d’euros. Au moment de la conférence de Bali sur le changement climatique, ça a (...)

Quelques objections fréquentes

Vous hésitez à nous rejoindre ? Voici quelques questions qui nous sont régulièrement posées,... et quelques réponses. Avec cette autoroute, on va achever le « ring » de Liège ? Faux. En fait, avec la construction de CHB (en rouge sur la carte ci-dessous), on entamerait au contraire la construction d’un ring qui, pour être achevé, demanderait la construction d’un tronçon terriblement destructeur entre Beaufays et Boncelles, au-dessus de Tilff, et la mise en autoroute du tronçon Boncelles-Ougrée-Seraing (en bleu). Quant à l’A602 (tunnel sous Cointe), elle ne peut en effet pas être considérée comme un ring dans la mesure où, loin de préserver le centre de la circulation automobile, ce tronçon est devenu la principale voie de pénétration dans la ville. Le tunnel de Cointe sera bientôt saturé si l’on ne (...)

Pétition : Oui au tram ! Non à l’autoroute !

Alors que la Région wallonne ne dispose que de budgets très limités, alors qu’on nous rebat les oreilles des difficultés économiques de la Wallonie et du « plan Marshall » qui est censé y apporter un remède, certains types de dépenses publiques ne semblent pas connaître beaucoup de limites. C’est en particulier le cas de la construction d’autoroutes. Malgré les déclarations pro-environnementales de ses responsables, la politique régionale en matière de mobilité continue d’être très majoritairement orientée vers la voiture. La contradiction est évidente dans le chef de mandataires publics qui signent un « pacte écologique » qui prévoit notamment un moratoire sur la construction de nouvelles infrastructures routières,... mais (re)lancent par ailleurs de nouveaux projets d’autoroutes. Selon les déclarations du (...)